У этого сайта нет Русской версии.

 Если какой-либо документ, размещенный здесь, необходим Вам в русском переводе - обращайтесь к нам.

 

1 octobre 2004 - Rhodes
Le représentant du primat de l’Eglise russe hors frontières (ERHF), l’évêque de Boston Michel [Donskoff] espère que le concile des évêques de l’Eglise russe qui s’ouvrira à Moscou le 3 octobre, prendra une décision sur le rétablissement de l’intercommunion eucharistique avec l’ERHF.

« Nous attendons avec impatience qu’à la prochaine séance du concile des évêques de l’Eglise orthodoxe russe soit prise la décision du rétablissement de l’intercommunion » a déclaré l’évêque Michel. Il assiste actuellement au forum mondial « dialogue des civilisations » qui se tient sur l’île grecque de Rhodes.
« Puis cette question sera discutée par le synode de l’Eglise russe hors frontières. J’espère que le résultat sera tout aussi positif » a répondu l’évêque Michel. « Le rétablissement de l’intercommunion – est le point de départ d’une vie commune, d’une confiance mutuelle. C’est le premier et le principal pas vers le rétablissement de l’unité orthodoxe », est convaincu le représentant de l’ERHF. Selon ses propos, l’essentiel réside dans le fait que « les croyants de l’Eglise orthodoxe russe, qui arrivent par exemple en Amérique puissent communier aux Saints Dons et, à l’inverse, que les gens qui dépendent de l’Eglise hors frontières puissent communier dans les églises du patriarcat de Moscou ».
« Par la suite il sera possible de rétablir l’unité juridictionnelle entre l’Eglise orthodoxe russe et l’ERHF, ce qui serait bien évidemment satisfaisant. Mais étant donné que les problèmes juridictionnels sont toujours difficiles, il n’est pas envisageable d’espérer une solution rapide » - estime l’évêque Michel. « Les plus hautes instances de l’Eglise doivent ajuster leurs actions avec l’état » - a souligné le représentant de l’ERHF. Il a signalé également que les actions communes entre le patriarcat de Moscou et l’ERHF, comme par exemple, le transfert en Russie des saintes reliques de la grande duchesse Elisabeth et de la moniale Barbara du monastère de l’Eglise russe hors frontières à Jérusalem, accélèreront le processus de rapprochement entre l’ERHF et l’Eglise en Russie. Source: www.sedmitza.ru

3-8 Octobre 2004: Concile Episcopal de l’Eglise Russe

16 octobre - Paris
Communiqué N56 du Conseil de l’Archevêché russe en Europe Occidentale – Exarchat du Patriarcat de Constantinople (session du 6 octobre 2004)

17 octobre
Dans une communication à l’Agence Interfax, le Trésorier du Synode de l’Église Russe Hors-Frontières, l’archiprêtre Peter Holodny a évoqué les affirmations d’un certain nombre de médias, selon lesquels la réunion entre l’ERHF et le Patriarcat de Moscou n’interviendrait pas avant la réunion suivante du Concile des Évêques du PM, c’est-à-dire dans 4 ans.
«La résolution de cette question n’est absolument pas reportée dans un délai de 4 ans, mais pourrait intervenir dans un délai plus court» – a-t-il indiqué. «Ce n’est pas un hasard si le Patriarche Alexis a pris la sage décision de ne pas attendre le Concile suivant, qui a la prérogative de prendre ce type de décisions, mais de donner au Synode, qui se rassemble bien plus souvent, les pouvoirs pour rétablir l’unité ecclésiale».
Rappelons que le Concile des Évêques du PM, qui s’est déroulé du 3 au 8 octobre, a pris la décision de donner au Synode les pouvoirs pour rétablir la communion eucharistique avec l’ERHF, une fois les travaux des commissions de dialogue achevés.

21 octobre - Moscou
Dans une interview donnée au journal «Troud» le 12 octobre 2004, le Patriarche de Moscou et de toute la Russie Alexis II a évoqué les relations avec l’Église Orthodoxe Russe Hors-Frontières.
À la question «quand faut-il attendre la décision définitive de réunification avec l’ERHF ? Visiblement ce sera l’affaire du prochain Concile Épiscopal ?», le Patriarche Alexis a répondu :
«Nous avons écouté lors du Concile une communication dans laquelle était exposé le développement du processus de dialogue. Une des étapes principales fut la visite en Russie, en mai dernier, d’une délégation officielle conduite par le Primat de l’ERHF, le métropolite Laure. L’importance de ces rencontres n’était pas dans la partie protocolaire, mais dans la dimension humaine.
Au cours de leur visite, les représentants de l’ERHF ont assisté à trois célébrations patriarcales et – priaient lors de ces célébrations. On peut donc dire que les relations de prière sont déjà rétablies. Ces mêmes célébrations furent signifiantes. Certes nous n’avions pas préparé spécialement pour la visite de cette délégation ni la dédicace de l’Église en mémoire du millénaire du Baptême de la Russie, ni la célébration annuelle sur le polygone de Boutovo, dédiée à la mémoire des nouveaux martyrs de Russie. Que le métropolite Laure et les membres de la délégation ont assisté à ces célébrations précises est une coïncidence, mais une coïncidence providentielle.
Lors de la célébration pour l’Ascension de notre Seigneur, le Primat de l’ERHF le métropolite Laure me disait : «Quelles églises avez-vous ! Combien avez-vous de monde dans les églises !». Et c’est un fait qu’il était très important que naisse une relation vivante entre les membres du clergé des deux parties de l’Église russe, que les représentants de l’ERHf voient de leurs propres yeux comment est la vie orthodoxe aujourd’hui en Russie. L’important aujourd’hui est de se connaître et se comprendre les uns les autres, acquérir une confiance mutuelle. Alors nous pourrons résoudre n’importe quel problème.
En ce qui concerne les perspectives et délais concrets, les commissions chargées d’établir un point de vue commun sur les questions de principe travaillent fructueusement. En novembre aura lieu leur prochaine session commune. Ensuite on verra comment avancerons les choses. En tout cas le Concile Épiscopal de l’Église russe a délégué la résolution de ce question au Saint Synode. Par conséquent, si tous les éléments problématiques trouvent leur solution, nous n’attendrons pas le prochain Concile et pourrons prendre la décision avant celui-ci.
Source: Site officiel du Patriarcat de Moscou
Traduction privée du Moine Sabbas (Toutounov)
Rappelons que le Concile des Évêques du PM, qui s’est déroulé du 3 au 8 octobre, a pris la décision de donner au Synode les pouvoirs pour rétablir la communion eucharistique avec l’ERHF, une fois les travaux des commissions de dialogue achevés.

24 octobre - Chicago
Réunis en Assemblée pastorale, les membres du clergé de l’évêché de Chicago et Détroit de l’ERHF ont voté le 19 octobre 2004 une résolution dans laquelle ils expriment leur satisfaction de voir les commissions de dialogue entre l’ERHF et le PM s’approcher de la résolution des points litigieux concernant le «serguianisme» et l’«œcuménisme». Ils estiment par ailleurs que l’exposé du métropolite de Smolensk Cyrille, président du Département de Relations extérieures du Patriarcat de Moscou, lors du Concile Episcopal du PM, montre «un mouvement vers une compréhension mutuelle et une intention du PM de surmonter l’opposition et les vexations du passé». «Nous appelons nos fidèles à être dans ce même esprit et lui demandons de commémorer dans leurs prières les archipasteurs, les pasteurs et toute l’Église Locale de Russie. Que le Seigneur Dieu bénisse que par nos prières toutes les divisions et désaccords soient guéris et survécus». Suivent les signatures de l’Archevêque Alipy, de l’évêque Pierre et des membres du clergé.
Le texte complet de cette résolution est accessible en russe sur le site officiel de l’ERHF.

29 octobre - San Francisco
Réunis en Assemblée Pastorale les membres du clergé de l’évêché de San Francisco et d’Amérique de l’Ouest (ERHF) ont adopté le 20 octobre le texte d’un message adressé au Primat de l’ERHF, le métropolite Laure. Évoquant les débats, lors de cette Assemblée Pastorale, à propos du dialogue entre le PM et l’ERHF, les auteurs du message écrivent: «nous remercions Dieu que dans notre diocèse est préservée l’unité dans la foi et dans l’amour». «Nous savons cependant que le processus de guérison de la division n’est pas partout accepté avec compréhension. Malheureusement cette incompréhension est attisée par des gens qui par des moyens non ecclésiaux, par des intrigues, des bruits et de la diffamation essayent de tout faire pour que les fidèles de l’Église Russe Hors-Frontières soient troublés, apeurés, et pour semer la discorde». Le message s’achève sur le souhait de voir le jour où «aura lieu la joie et la gloire de l’unité de l’Église Russe». Suivent les signatures de l’archevêque Cyrille et des membres du clergé.
Le texte complet de ce message est accessible en russe sur le site officiel de l’ERHF.

BuiltWithNOF

Tous les textes publiés sur ce site le sont avec l’autorisation de leurs auteurs.
La reproduction des textes placés sur ce site est soumise à l’autorisation de leurs auteurs.
La reproduction des communiqués ou du bulletin de l’OLTR est soumise à l’autorisation du président de l’OLTR.

[Accueil] [Bienvenue!] [Qui sommes-nous ?] [Documents] [Les Tables Rondes] [Publications] [Chroniques] [Contacts et liens] [ANNONCES]